Axe 1: Complexité phonétique et phonologique (responsable : Rachid Ridouane LPP – Paris 3)

Description

Les phénomènes et unités phonologiques et phonétiques doivent être considérés comme complexes car ils résultent de l’interaction de contraintes totalement indépendantes (contraintes articulatoires, perceptives et auditives, contraintes linguistiques et systémiques, etc.).

Les objectifs de ce volet sont triples:

  • Étudier les phénomènes relevant de la phonétique, de la phonologie et de leurs interfaces dans le langage standard et non standard (troubles de la parole et de la voix, apprenants L2), afin de mieux comprendre les propriétés physiques et structurelles des sons de la parole;
  • Développer une approche intégrative en profitant d’un large éventail de perspectives complémentaires avec des spécialistes dans différents domaines, et des nouveaux progrès technologiques (bases de données, fouille de données et nouveaux équipements pour l’étude des organes de la parole);
  • Promouvoir des collaborations interdisciplinaires entre linguistes, médecins, orthophonistes et professeurs de langues, et le développement d’applications pour l’apprentissage et l’enseignement des langues (PPC4), et pour l’évaluation et la remédiation dans le contexte clinique (PPC3, PPC5). Deux start-ups sont envisagées (voir workpackage PPC10) Ces objectifs seront atteints dans le cadre d’une approche novatrice combinant des perspectives et des paradigmes complémentaires: phonétique expérimentale et évolutive et phonologie, approches basées sur les corpus, phonétique clinique, acquisition et apprentissage du langage et typologie des langues.

Notre projet de recherche bénéficiera de progrès technologiques révolutionnaires ouvrant de nouvelles perspectives. Grâce aux instruments de plus en plus sophistiqués mis en œuvre dans la plateforme physiologique LPP-Paris3 PEP2, la captation simultanée des mouvements de tous les organes de la parole devient de plus en plus accessible, permettant une vision plus globale de la production de la parole et de la phonologie. Les expériences psycholinguistiques testeront la réalité psychologique des constructions linguistiques étudiées et leur traitement. En collaboration avec l’Axe 3, la phonologie évolutionniste, qui unifie les perspectives diachroniques et synchroniques, s’appuiera sur les bases de données importantes du CRLAO et de Lacito pour plus de 50 langues, et fournira un moyen précieux d’arriver à des lois indépendantes du changement phonologique. Les études de phonétique clinique et d’apprentissage du langage (en L1 ou en L2) porteront sur des systèmes non standards (altérés ou en cours d’acquisition, respectivement).

Enfin, les approches basées sur le corpus ou l’exploration de la parole permettront à la fois une analyse quantitative et qualitative des données parlées. Les énormes progrès réalisés ces dernières décennies dans les technologies de l’information (y compris le traitement automatique de la parole et du langage) nous permettent d’envisager de nouveaux outils pour explorer automatiquement les grands corpus. Ce programme s’appuiera en partie sur des corpus annotés partagés existants, en partie sur des corpus et des annotations nouvellement produits en relation avec l’Axe 6.

Notre projet est également guidé par notre engagement à travailler en parallèle sur différentes populations et types de données (locuteurs normaux et déficients, locuteurs natifs et non natifs, données longitudinales, inter et intra-locuteurs, données multilingues, etc.).

Cette combinaison de nouvelles techniques expérimentales et de matériel vocal original ouvre des perspectives de recherche stimulantes pour le futur et contribuera à éclairer un large éventail de questions fondamentales en phonétique et en phonologie. Des réalisations innovantes sont également attendues pour la société dans son ensemble et pour des domaines plus spécifiques. Les outils et ressources appliqués seront conçus pour le diagnostic et la remédiation dans le domaine clinique, l’enseignement des langues et la formation à la prononciation dans le domaine de l’éducation, ainsi que pour les techniques de chant dans le domaine des arts.

Opération1: Syllabic consonants and overall syllable complexity. Annie RIALAND & Rachid RIDOUANE (2015 – 2020).

Opération2: Approches évolutives de la phonologie : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes. Martine MAZAUDON (2011-2012), Guillaume JACQUES (2013-2017) et Alexis MICHAUD (2018-2020)

Opération3: Fonctions du larynx et des plis vocaux dans les voix normales, pathologiques et chantées. Lise CREVIER-BUCHMAN & Claire PILLOT.

Opération4: Acquisition de la phonétique et de la phonologie en langue étrangère. Barbara KÜHNERT & Elisabeth DELAIS-ROUSSARIE.

Opération5: Assessing phonetic and phonological complexity in motoric speech disorders. Cécile FOUGERON & Lise CREVIER-BUCHMAN.

Opération6: Exploration et fouilles d’un large éventail de données: données phonétiques, données acoustiques et données. Martine ADDA-DECKER & Cédric GENDROT.

Opération7: Prosodic phrasing and prosodic hierarchy: a data driven approach. Elisabeth DELAIS-ROUSSARIE & Cécile FOUGERON.

Opération8: Phonological repairs: perception and articulation. Pierre HALLÉ.

Opération9: Features in the brain, the mouth, and the ear. Rachid RIDOUANE & Annie RIALLAND.

Opération10: Recherches en phonétique et création d’entreprises. Jacqueline VAISSIERE.

Opération11: Phonologie des langues rares et mathématiques. Didier DEMOLIN & Jean-Léo LEONARD (since 2015)

Opération12: Phonological acquisition and its interactions with other linguistic levels. Naomi YAMAGUCHI (since 2016)

Opération13: ALEO : Surdité phonologique aux contrastes sonores d’une langue étrangère : diagnostic, entrainement et neuroplasticité. Emmanuel FERRAGNE & Cédric GENDROT (depuis 2016)

Opération14: Coordination in speech communication. Simone FALK & Leonardo LANCIA (since 2017).