L’objectif ici est de caractériser les dimensions de coordination et d’interaction de la communication linguistique. Nous étudions comment les locuteurs parviennent à coordonner sans effort apparent plusieurs processus à un large éventail de niveaux (physique, physiologique, cognitif, social, pour n’en citer que quelques-uns) et d’échelles de temps. Nous tentons de comprendre les relations entre la coordination temporelle entre les locuteurs et les nombreux phénomènes d’adaptation qui conduisent les locuteurs à adopter des comportements similaires à ceux de leurs interlocuteurs, tant sur le plan linguistique que sur celui des dimensions non pertinentes. Nous étudions le rôle joué dans les interactions linguistiques par la coordination entre le comportement verbal et non verbal (par exemple, F0 et les mouvements du corps ou les expressions faciales) et la coordination entre les signaux électrophysiologiques enregistrés par les locuteurs en interaction. Enfin, nous étudions comment les paramètres interactionnels contribuent à l’acquisition de la première et de la deuxième langue et comment ils peuvent aider à traiter les pathologies de la parole qui, comme le bégaiement, affectent le rythme de la parole. 

Laboratoire de rattachement : LPP (https://lpp.in2p3.fr/) 

Contacts : Leonardo Lancia (LPP) & Cédric Gendrot (LPP)