Le candidat produira une thèse de doctorat visant à enrichir nos connaissances typologiques de la complexité flexionnelle dans les langues mésoaméricaines, en étudiant les écarts par rapport à la « flexion canonique » (Corbett, 2007, 2015) sur des données nouvelles d’une langue mésoaméricaine sous-décrite, suite à une approche de la morphologie flexionnelle de type « mot-et-paradigme » (Anderson, 1992 ; Aronoff, 1994 ; Baerman et al., 2015 ; Matthews, 1991 ; Hippisley et Stump, 2016 ; Stump, 1991, 2016 ; Stump et Finkel, 2013 ; etc.). Le candidat doit effectuer de travail de terrain sur une langue indigène du Mexique. Les recherches doivent porter sur les phénomènes flexionnels autour de thèmes tels que l’organisation des classes flexionnelles, la flexion non-concaténative, le continuum entre synthèse et périphrase et l’émergence de la flexion non-canonique, aussi comme l’émergence de manque de flexion (« uninflectedness »). La langue à documenter et à étudier sera choisie en fonction de l’intérêt du candidat, mais il doit s’agir d’une langue de la zone méso-américaine où les phénomènes flexionnels non canoniques peuvent être facilement identifiés.

Références :

– Anderson, S. R. 1992. A-morphous Morphology. Cambridge University Press.

– Aronoff, Mark. 1994. Morphology by itself: Stems and inflectional classes. Cambridge, MA and London: MIT Press.

– Baerman, Matthew, Dunstan Brown et Greville G. Corbett. 2005. The Syntax-Morphology Interface: A Study of Syncretism. Cambridge: Cambridge University Press.

– Corbett, Greville G. 2007. Canonical typology, suppletion and possible words. Language 83, 8-42.

– Corbett, Greville G. 2015. Morphosyntactic complexity: a typology of lexical splits. Language 91(1): 145-193.

– Hippisley, Andrew et Gregory Stump. 2016. The Cambridge Handbook of Morphology. Cambridge: Cambridge University Press.

– Matthews, P. H. 1991. Morphology. Cambridge University Press.

– Stump, Gregory T. 2001. Inflectional morphology. Cambridge: Cambridge University Press.

– Stump, Gregory T. 2016. Inflectional paradigms: Content and form at the syntax-morphology interface. Cambridge: Cambridge University Press.

-Stump, Gregory T. et Raphael Finkel. 2013. Morphological Typology: Word and Paradigm. Cambridge: Cambridge University Press.

Qualifications requises :

Les candidats doivent être titulaires d’un MA en linguistique avant le début du contrat. Avoir une bonne connaissance du travail de terrain est souhaitée. Une bonne connaissance de l’espagnol et de l’anglais est requise.

Contexte de la recherche : Projet de recherche LABEX-EFL « Typology of inflectional systems with non-canonical inflection » http://www.labex-efl.com/wordpress/2020/01/15/gl4-typologie-des-systemes-flexionnels-a-inflexion-non-canonique/ (dir. Enrique Palancar & Sebastian Fedden)

Université/laboratoire : INALCO (Institut national de langues et cultures orientales) (http://www.inalco.fr) & SeDyL (Structure et dynamique des langues) (https://www.vjf.cnrs.fr/sedyl)

Contact : Enrique L. Palancar (enrique.palancar@cnrs.fr)