Responsables : Isabelle Léglise, Stefano Manfredi 

Ce programme de recherche repose sur l’analyse fine des dynamiques de contact entre langues et variétés proches fondée sur des corpus hétérogènes (plurilingues, pluristylistiques, pluridialectaux). Il a pour ambition de proposer une typologie des variations en situation de contact et de revoir les notions de « frontières de langues » tout en prenant en compte les implications sociales du contact de langues.