Responsable : Nicolas Quint

Cette opération se propose d’aborder dans une perspective interdisciplinaire l’étude des variétés gallo-romanes du Croissant linguistique. En effet, cette zone présente un intérêt tout particulier pour les recherches sur le contact de langues, du fait que les parlers que l’on y trouve présentent à la fois des traits typiques des langues d’oïl et de l’occitan. Sur le quinquennat 2020-2024, nous comptons approfondir en priorité les trois thèmes de recherche suivants : (i) le Croissant linguistique dans son environnement (prise en compte des parlers d’oïl et d’oc parlées à proximité de l’aire du Croissant ainsi que des variétés de français régional pratiquées concurremment aux variétés du Croissant), (ii) étude des traits non-linguistiques (anthropologiques, historiques, etc.) susceptibles d’être corrélés aux isoglosses observés sur le terrain, (iii) développement des études linguistiques consacrées au Croissant. En bref, ce nouveau projet a pour ambition de développer une approche plus englobante des parlers du Croissant, avec notamment des ouvertures sur d’autres disciplines des sciences humaines ainsi qu’une prise en compte de l’environnement social et linguistique dans lequel ces parlers sont plongés.