Responsables : Isabelle Bril, Alexandre François, Mark van de Velde

L’importance croissante des approches typologiques et évolutives dans la recherche des universaux linguistiques a renouvelé l’intérêt pour la classification des langues du monde, ainsi que pour la reconstruction de leurs proto-langues. Ce travail nécessite une analyse minutieuse du lexique et de la grammaire d’un grand échantillon de langues, fondée autant que possible sur des données de première main recueillies par des spécialistes. Notre projet vise à une meilleure compréhension de l’histoire et de la généalogie interne des deux plus grands phylums linguistiques du monde, à savoir le niger-congo et austronésien. En réunissant certains des meilleurs experts de ces familles, nous consoliderons la base empirique du travail comparatif dans ces phylums, à la fois en décrivant les langues individuelles, et en améliorant leurs classifications et généalogies. Dans chaque domaine de notre projet de recherche (description, classification et reconstruction), les spécialistes des familles austronésienne et niger-congo échangeront les méthodes et idées de leurs domaines respectifs.