Responsables : Katharina Haude, Tatiana Nikitina

À partir de corpus discursifs de langues généalogiquement et typologiquement distinctes, nous étudions les constructions grammaticales que les locuteurs utilisent spontanément pour décrire des événements – en particulier des événements impliquant deux ou plusieurs participants – dans un contexte plus large.  Cela comprend l’analyse des changements de voix verbaux, la façon dont se réalize la référence aux participants à l’événement et l’ordre linéaire des éléments constitutifs de la phrase. De l’attention particulière sera accordée à des facteurs tels que l’animacité, la définitude ou la topicalité des référents du discours, ainsi qu’à l’emploi des catégories verbales (voix, aspect) utilisées pour diriger l’attention de l’interlocuteur.