Responsables : Aimée Lahaussois, Yvonne Treis

Nos objets d’étude sont les interjections et idéophones : classes de mots mineures, invariables, et qui touchent au phonosymbolisme, en venant côtoyer la frontière entre langue arbitraire et motivée. Ces classes de mots ont été victimes, à travers l’histoire, de problèmes définitoires notables. En partant d’études de cas, le programme adoptera une perspective typologique, diachronique, aréale et multimodale sur l’analyse des idéophones et interjections, sur leur sémantique, morphologie et syntaxe.