Le Laboratoire LIPN de l’Université Paris13, l’INALCO et ERTIM recrutent un/une chercheur(e) postdoctoral(e) « Extraction de relations sémantiques à partir de textes pour le peuplement de bases de connaissances » pour un contrat de 12 mois dans le cadre de l’Axe5 du Labex EFL / opération « Extraction de relations sémantiques ».

La date limite pour répondre à cette offre est fixée au 20 novembre 2019.

EMPLOI : Extraction de relations sémantiques à partir de textes pour le peuplement de bases de connaissances
NIVEAU : Post-doc
DURÉE : 12 mois
Location : Paris
Etablissements et laboratoires de rattachement : Université Paris 13, LIPN (http://lipn.univparis13.fr) et INALCO, ERTIM (http://www.er-tim.fr)
Salaire: entre 2000 et 2400 nets par mois en fonction de l’expérience du candidat
Date limite de candidature: 20 novembre 2019
Entretien : fin novembre 2019
Date de début de recrutement : 2 janvier 2020
Responsables du recrutement : Haïfa Zargayouna et Kata Gábor
Contacts et adresses pour la candidature: Haïfa Zargayouna (haifa.zargayouna@lipn.univparis13.fr) et Kata Gábor (kata.gabor@inalco.fr)


Descriptif du poste
L’extraction de relations sémantiques est un composant clé dans l’identification des connaissances de domaine dans des corpus et leur structuration dans des bases de connaissances. Les méthodes supervisées à base de données annotées et de réseaux neuronaux (RNNs et CNNs) arrivent actuellement à de bons résultats dans la classification de relations
sémantiques, mais ces scénarios se limitent à des types de relations définies a priori. Ainsi, l’adaptation de l’extraction de relations à un nouveau domaine nécessite d’avoir au moins une squelette d’ontologie de ce domaine, avec les types de relations qui le caractérisent. L’objectif de la recherche est de proposer des méthodes pour l’acquisition de types relations sémantiques directement à partir de corpus, avec le moins de supervision possible. Précédemment, dans ce projet, nous avons exploré les avantages et les limitations des méthodes de fouille de séquences [1] et des méthodes de sémantique vectorielle [2] pour une extraction de relations non supervisée. Selon le profil du candidat, les pistes suivantes peuvent être considérés :

  • amélioration des méthodes à base de motifs d’extraction,
  • extraction simultanée d’entités et de relations dans un domaine de spécialité,
  • extraction non supervisée ou faiblement supervisée,
  • peuplement de bases de connaissances avec les relations extraites.


    Contexte
    Le travail se déroulera au sein de l’opération “Extraction de relations sémantiques” de l’axe 5 du labex EFL. Le post-doc sera basé au LIPN (http://lipn.univ-paris13.fr) et à ERTIM (http://www.ertim.fr).


    Compétences et expérience requises
  • doctorat en informatique,
  • expérience en/intérêt pour :
  • traitement automatique de la langue,
  • fouille de texte,
  • apprentissage automatique (l’expérience en deep learning est un plus)
  • ingénierie des connaissances et web sémantique
  • bonnes capacités rédactionnelles.


    Pour soumettre votre candidature, envoyer à Haïfa Zargayouna (haifa.zargayouna@lipn.univparis13.fr) et Kata Gábor (kata.gabor@inalco.fr) :
  • une lettre de motivation,
  • un CV comportant une liste des publications,
  • le nom de deux référents (avec adresse mail) que le comité de recrutement pourra consulter.