L’opération porte sur la fouille de textes courts issus des média sociaux en relation avec des situations d’urgence à la suite d’événements météorologique et/ou désastres d’origine naturelle. Cette analyse repose sur le catégorisation des textes et une analyse fine du contenu émotionnel. Il s’agit de travailler sur des textes portant sur la crue de la Seine de début 2016 et autres événements de 2015 (p. ex. la crue de la Brague en Alpes Maritimes).