La lecture automatique effectue l’extraction de connaissances en domaine ouvert à partir du texte. Lorsqu’elle est appliquée dans le contexte du Web, on représente la connaissance extraite sous forme de graphes RDF qui sont liés à des ensembles de données RDF existantes.

FRED est une chaîne de traitement qui a été développée pour permettre la lecture automatique profonde pour le Web sémantique (Semantic Web Machine Reading, SWMR) mais elle ne fonctionne actuellement que sur des textes anglais.

L’objectif de cette opération est d’améliorer les fonctionnalités de FRED et d’étendre le SWMR à d’autres langues.