Cette opération consiste à créer un réseau de graphes de connaissances, appelé Framester, reposant sur une ontologie formelle de la sémantique des frames de Fillmore et articulant entre elles des ressources linguistiques, qu’elles soient à base de frames (FrameNet, VerbNet, PropBank, etc.) ou de type wordnet (WordNet, BabelNet, etc.) et des ressources factuelles (DBpedia, YAGO, ConceptNet, NELL, etc.)