Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/29/d685492632/htdocs/wordpress/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 5689
OLA 15 : L’adjonction dans la grammaire de l’enfant | Labex EFL

Dates de début – fin : 2016-2019

Résumé de l’opération :

Cette opération porte sur l’acquisition des ajouts syntaxiques, i.e., les modifieurs du VP et de la phrase qui correspondent à des adverbiaux ou à des syntagmes prépositionnels, en français et en portugais. L’objectif central de l’opération est de comprendre ce qu’est l’adjonction et comment cette opération syntaxique est utilisée dans la grammaire de l’enfant. Nous présupposerons qu’il y a un contraste entre une opération qui construit la structure (Merge) et une autre opération qui relie un ajout et l’élément qu’il modifie, Adjoindre (Lebeaux 1988 ; Chomsky 2000, 2004). Les questions fondamentales qui guideront nos recherches sont : i) est-ce que les enfants font la distinction entre Merge et Adjoindre, lorsqu’ils commencent à combiner des mots ? ii) est-ce que les données de l’acquisition du langage peuvent fournir des arguments en faveur de l’existence de deux opérations distinctes dans la syntaxe stricte, Merge et Adjoindre ? iii) quel est le statut de l’adjonction dans la grammaire initiale ? iv) est-ce que les premières structures présentant un modifieur du syntagme verbal ou de la phrase produites par les enfants sont conformes aux propriétés de la grammaire cible ?

Nous souhaitons apporter une contribution à la caractérisation des propriétés des ajouts dans la grammaire de l’enfant et décrire de façon précise ce que la distingue de la grammaire de l’adulte.

Résultats obtenus :

L’analyse préliminaire d’une partie des données de la production spontanée suggère que : i) les arguments (objets directs) émergent avant les modificateurs du VP, ii) l’adjonction est une opération qui n’est pas active dans la grammaire initiale, iii) seules les positions dans la périphérie de la phrase sont accessibles à l’adjonction, lorsque l’opération devient active, iv) l’adjonction n’est pas une opération plus accessible que Merge, contrairement à ce qui est proposé dans de nombreux travaux en acquisition (Roeper 1992 ; Jakubowicz & Tuller 2008, entre autres), v) les enfants apprennent progressivement quelles sont les différentes catégories qui peuvent être des ajouts dans leur langue maternelle et quelles sont celles qui peuvent être modifiées par des ajouts.