Responsables

Les études sur la phrase complexe ont connu une importante progression pendant les dernières années. En particulier, la définition de phrase complexe en tant que structure sémantique hiérarchisée impliquant plusieurs unités phrastiques (Van Valin et LaPolla 1997 ; Bybee et Noonan 2001 ; Cristofaro 2013) a peu à peu abouti à une remise en question de termes traditionnels tels que « proposition», « constituant », « coordination » et « subordination » en tant que concepts fondamentaux de la description syntaxique. Quoiqu’on dispose d’ores et déjà d’un nombre important de travaux sur différents types de phrases complexes dans certaines aires linguistiques (Kortmann 1996 ; Auwera 1998 ; Caron 2001, 2008 ; Vajda 2008) ainsi que dans des familles linguistiques particulières (Frajzyngier 1996), il n’existe à ce jour aucune étude typologique détaillée sur la syntaxe des phrases complexes dans leslangues créoles.

Compte tenu de cette pénurie d’études, l’ambition de cette opération de recherche est de réunir des chercheurs travaillant sur des langues créoles dont les bases lexicales proviennent de langues typologiquement variées (p.ex. français, portugais, anglais, arabe…), présentant différents substrats (p.ex. Niger-Congo, nilo-saharien, océanien) et parlées dans des contextes géographique différents (ex. Afrique, Caraïbe, Océan Indien, Océan Pacifique) afin de décrire et de comparer les phrases complexes dans ces divers créoles et ce dans une perspective typologique.